Comment Faire l’Éducation Financière de ses Enfants

Enfant j’eu la chance de recevoir une éducation financière en Afrique assez particulière.

Je vous explique !

Mon père me disait « L’argent est fait pour être dépensé » 

Tandis que ma mère disait sans cesse « c’est 4 pièces de 25 francs qui font 100 francs. »

Ces deux conceptions de l’argent ont éveillé en moi une curiosité de savoir pourquoi

mes parents n’étaient pas sur la même longueur d’onde.

Etant donné que les garçons passent plus de temps avec leur maman pendant l’enfance,

j’ai donc été séduit par l’avis de ma mère qui m’introduisit à l’art du budget et de l’épargne.

Je vais expliquer comment elle s’y est prise.

L’éducation financière de ma mère

Nous sommes à Bangui dans les années 90 et la grande majorité des employés du secteur public comme privé,

Perçoivent encore leur salaire en espèce et le garde à la maison,

car les banques ne sont pas vraiment intégrée dans les foyers de la société.

Ma mère est secrétaire à la banque mondiale avec une rémunération de 400 000 FCFA.

Chaque 30 du mois, elle rentre à la maison avec son salaire.

Après avoir pris une douche, manger et fais une petite sieste,

elle envoie Bruno le jardinier me chercher au terrain de foot ou de basket du quartier.

Et oui, c’est l’époque où les adolescents n’ont pas de portable, et où les correspondances

ne se transmettent que par contact physique.

Çela vous rappelle-t-il quelque chose ? 😁

Des que j’aperçois Bruno, je sais ce qui me reste à faire. C’est le moment de rentrer

pour assister maman dans le comptage de billets et d’écrire sur papier les dépenses du mois.

Vous comprendrez que je ne sautes pas de joie à l’idée de quitter mes amis

mais lorsqu’on est enfant, on ne décide de rien on exécute.

Alors pendant que maman compte et reparti l’argent dans des enveloppes, moi j’écris ce qu’elle me dicte.

Alimentation du foyer, factures, épargne, salaire du personnel, transport,

soutien aux grands parents, imprévus, etc…

Cette scène va durer pendant quatre années.

Au début cela m’agaçait car on me privait de jouer avec mes amis le temps d’un après-midi.

Mais au final, je pris plaisir à ce rituel car j’en voyais l’impact sur notre famille.

Quand maman planifiait bien, on s’en sortait et si survenait un manque,

notre épargne faisait l’affaire.

Par contre, si elle se ratait alors on le ressentait directement dans nos assiettes.

Plutard, étudiant dans un pays étranger loin de ma famille, je perçus ma bourse.

Et la scène se répéta, sauf que cette fois j’étais tout seul.

Je comptais les billets et faisais mon budget.

Soudain, je m’arrêtai et me posai la question au-dedans de moi-même.

« Pourquoi je fais ça, d’où me vient ce tic là  »

La réponse me fit sourire : « Ça vient de maman 😀 »

Je ne dépensais que pour mes charges et économisait guidé par la philosophie de ma mère.

« C’est quatre pièces de 25 F qui en font 100F »

C’était sa façon à elle de me dire d’économiser à chaque fois que j’aurais un revenu même petit.

De ne pas attendre d’avoir tout le capital requis à un projet avant de me lancer.

J’étais devenu un jeune homme financièrement discipliné,

qui savait comment gérer son argent.

Tout cela, grâce à l’apprentissage pratique reçu de ma mère.

L’argent dans la famille Africaine

Les comportements financiers de nos parents tirent leur origine, tout d’abord

de ce que nos grands-parents leur ont inculqués en matière d’argent.

Ensuite de ce qu’ils ont appris d’eux même sur le tas.

Enfin, ils nous passent leurs connaissances.

Je ne sais pas pour vous, mais moi quand j’étais plus jeune l’argent n’a jamais été

un sujet de discussion à table lors du déjeuner ou dîner en famille.

L’argent est un sujet tabou dans la famille africaine, au point où certains disent 

« Il ne faut pas donner d’argent à un enfant sinon il va trop aimer l’argent et devenir voleur »

Pourtant, c’est bien pendant l’enfance et l’adolescence que l’être humain possède,

les meilleures capacités psychologiques d’apprentissage. 

Je vous recommande d’impliquer vos enfants dans la planification du budget familial.

Ne leur donner pas juste de l’argent de poche a mettre dans une tirelire.

Montrez leur comment vous gérez l’argent qui paye frais d’école, nourriture, vêtements, médicaments, ect…

Cela leur laissera des traces indélébiles au cerveau dont ils se rappelleront.

Mon livre préféré dit :

« Montre à l’enfant la voix qu’il doit suivre pendant qu’il est jeune et une fois adulte il ne s’en détournera point » – La Bible

Ma mère m’appris à faire un budget et économiser l’argent.

Aujourd’hui adulte je le pratique toujours 😃

Je vous conseille de vous y prendre tôt, vous serez pas déçu.

L’éducation financière à l’école en Afrique

Vous rappelez vous déjà avoir suivi un cours sur comment bien vivre avec l’argent

quand vous étiez sur les bancs de l’école ?

En tout cas, moi je ne m’en rappelle pas du tout.  

Depuis lors, le système éducatif n’a pas beaucoup évolué, et vos enfants sont

probablement en train d’apprendre les mêmes choses que vous a l’époque.

L’école fabrique des employés, des personnes conditionnées à travailler

pour l’argent sans pour autant leur apprendre comment bien le gérer.

Étant donné que l’argent peut satisfaire les besoins élémentaires de notre vie,

la gestion de l’argent devrait être un cours prioritaire à l’école.

Comme ce n’est pas le cas, il va falloir recourir à d’autres moyens d’instruction

Tel que la lecture de livres sur le succès financier

Si on veut bien se former et éduquer nos enfants sur comment bien gérer l’argent.

Des livres pour l’éducation financière en Afrique

Personnellement, j’ai lu énormément de livre sur la réussite financière mais tous

étaient écrits par des auteurs occidentaux ou asiatiques.

Jusqu’au jour où j’ai découvert la chèvre de ma mère de Ricardo Kaniama.

Ce livre est un réel trésor basé sur la réalité africaine et destiné à tout africain qui désire

prendre sa vie financière en main et devenir riche.

Je ne lasse pas de le relire et je vous le recommande vivement.

Il y a également La Fin de l’Esclavage Financier de Jean-Jacques Sié

un guide d’éducation financière pour redonner aux familles africaines l’espoir de rêver.

Après l’avoir lu, Je vous le recommande aussi pour son contenu très éducatif.

Selon moi, Il n’est pas aussi pragmatique que le premier, mais vaut vraiment la peine d’être lu.

Conclusion

Apprendre à ses enfants le plutôt possible à bien vivre avec l’argent est très important.

Cela peut déterminer un avenir de richesse ou de pauvreté.

Pourquoi ne pas donner un pas d’avance à vos enfants en les préparant au monde réel ?

Un monde qui tourne autour de l’argent, ou le pauvre n’est pas entendu et le riche est courtisé.

Apprendre à ses enfants à bien gérer et investir l’argent,

c’est leur donner la capacité de dominer.

Ne dit-on pas que c’est celui qui a l’or qui fait les règles.

7 commentaires sur “Comment Faire l’Éducation Financière de ses Enfants

  1. Vous avez été beaucoup chanceux de REÇEVOIR une èducation finançière aussi jeune.il n’y a pas que les africains qui n’en reçoivent pas par ce que c’est aussi le cas pour nous qui sommes en Haïti. L’éducation scolaire est à repenser car elle mérite une grande reforme

  2. Bonjour,

    Je vous remercie pour les initiatives que vous prenez pour vous, l’Afrique et les africains franchement pour moi c’est une fierté de voir des frères se préoccuper pour notre beau continent malgré tout ce qui peut être dit ou vu et je ne veux pas que vous soyez seul à rehausser l’image de l’Afrique, alors je décide de me joindre à vous pour apporter ma pièce du puzzle manquante pour une Afrique meilleure.

    J’aimerai dans le même temps savoir ce que vous entendez par l’éducation financière ?

    Merci et à bientôt !

    Lounan

Laisser un commentaire